MELANIE DE BIASIO

Comment ne pas être subjugué par Mélanie de Biasio? Cela fait la deuxième fois que je la vois en concert et la fascination est toujours là. Qu’elle murmure, parle à sa flûte traversière ou donne de la voix, simplement, Mélanie est une des meilleures choses qui soient arrivées au Jazz belge ces dernières années. Il y a ses concerts (celui dont je vous parle a eu lieu au Rockerill à Charleroi, ce samedi), mais aussi un album (« A Stomach is Burning ») sorti l’année dernière. Moi, les moments que je préfère dans les concerts de Mélanie, ce sont ces moments où elle sourit, où on sent, en elle, tout le plaisir d’être là sur scène, d’entendre ses musiciens (impeccables), de goûter aux sonorités musicales qui s’échappent de l’ensemble tantôt diaphanes, tantôt compulsives. Hier, Mélanie semblait ravie de l’arrivée d’un nouveau batteur. « je suis au Nirvana » m’a-t-elle confié après le concert. Moi aussi je l’étais, parce que sa musique et son chant si particulier vous pénètrent comme des ondes insidieuses porteuses d’émotions subtiles. 

« A Stomach Is Burning » est sorti chez Igloo.

Le my Space?  http://profile.myspace.com/index.cfm?fuseaction=user.viewprofile&friendid=104802381

Publicités

~ par anton levski sur octobre 19, 2008.

Une Réponse to “MELANIE DE BIASIO”

  1. Mélanie dans le Jazzman de ce mois de novembre… « Révélation du jazz vocal de la rentrée, la chanteuse belge mélanie de Biasio révèle une profondeur mélodique en voûtante ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :