FOREST

En me plongeant, chez un bouquiniste, dans une caisse remplie de magazines « Fiction », je me suis retrouvé confronté à l’art de Jean-Claude Forest. Dans les années 50 et 60, le créateur de Barbarella a dessiné quelques couvertures fantastiques pour ce mensuel dont l’essentiel du contenu étaient un choix de nouvelles puisant dans les registres de la science-fiction, de l’insolite et de l’épouvante larvée. Je suis ainsi sorti du magasin avec sept « Fictions » dont les dates de parution s’échelonnent de 1960 à 1967. Je ne me lasse de regarder ces dessins qui chaque fois illustrent une des nouvelles reprises dans le recueil. Une de ces nouvelles c’est « L’invention de Morel » d’Adolfo Bioy Casares reprise récemment en BD, chez Casterman par Jean-Pierre Mourey. Pour un spécial Bradbury, Forest livre une cargaison perdue composée de jeunes femmes enfermées dans des éprouvettes. Un univers qui n’est pas sans rappeler Barbarella née deux ans plus tôt dans V-Magazine. Pour le centième numéro de Fiction, il donne sa vision d’un monde vert sensuel et violent. Cela vous procure un plaisir visuel qui s’abreuve à ce mélange formidable de mouvement et de sérénité, de foisonnement et de simplicité. Forest a aussi fourni des travaux pour « Hitchcock Magazine », « Le Rayon Fantastique » etc. Pour ceux qui voudrait se plonger dans l’univers de Forest, on ne pourra que recommander ses chefs d’oeuvre BD que sont Hypocrite, « La Jonque Fantôme vue de l’Orchestre » ou « Enfants, c’est l’hydragon qui passe ».  Forest a également écrit l’excellent scénario de « Ici même » pour Tardi, oeuvre emblématique des débuts de (A Suivre).

Publicités

~ par anton levski sur octobre 25, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :