ALICE AU PAYS DE FRANK

pretties2En ouvrant, ce blog, je ne me doutais pas qu’un jour j’y viendrais avec un coup de coeur dédié à Alice Cooper. C’est sans savoir que je tomberais un jour sur l’album « Pretties For You ». Cet album sorti en 1969 est le premier de celui qui marquera les années 70 avec son « School’s Out » et qui nous lassera définitivement avec ses pitreries genre rock-fm « Poison » fin des années 80. Ici, les années psyché marquent de leur empreinte le jeune groupe qui s’ingénie à développer une idée par morceau. Un des moments forts s’appelle « Living », un petit bijou de pop-rock-noisy qu’on situera entre un Byrds rustaud et un Ride juvénile pré-Nowhere. C’est désarçonnant de modernité et d’intemporalité. Le reste de l’album est aussi à découvrir pour ses ambitions exploratrices et ses sonorités sorties d’un trip bien senti. C’est une époque où Alice Cooper était conseillé par le grand Frank Zappa qui les avait signé pour trois albums sur son label « Straight Records ».  C’est un peu après la sortie de « Pretties For You » que la réputation sulfureuse de Cooper s’est construite. Notamment grâce à un poulet perdu… Celui-ci lors d’un concert à un festival à Toronto s’était retrouvé par mégarde sur scène, Alice Cooper complètement nul en zoologie, pensant qu’un poulet volait, prit le volatile et le lança vers la foule pensant qu’il allait déployer ses ailes et s’enfuir. Le poulet vola aussi bien qu’un sac de ciment lesté de plomb et s’écrasa au premier rang avant de se faire joyeusement occire. Le téléphone arabe fonctionnement à plein rendement, l’incident devint: « Alice Cooper décapite des poulets et boit leur sang sur scène ». Invité par Zappa à confirmer la chose, Cooper affirma que l’histoire avait été déformée et amplifiée. Frank Zappa eut alors cette sage parole: « Quoique tu fasses, ne dis à personne que tu ne l’as jamais fait ». Il ne fallait pas cracher sur un bon coup de pub qui aurait pu relancer les ventes d’Alice Cooper dont les deux premières sorties (il faut bien le confesser) se soldèrent par un échec commercial cuisant.

« Pretties For You » est ressorti chez Rhino http://www.rhino.com/store/ProductDetail.lasso?Number=511107

Publicités

~ par anton levski sur décembre 14, 2008.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :