LOCK GROOVE

lockgroove1Une des plus chouettes initiatives bédéesques du moment, alliant passion du dessin et discours sur la musique, a été lancée l’année dernière sous la plume militante et inspirée de Jean-Christophe Menu. Fondateur inspiré et théoricien engagé de l’Association, Menu a entrepris la réalisation de « Lockgroove comix ». Les deux numéros déjà publiés dans la collection mimolette trouvent leur origine dans le « lock groove » une curiosité musicale que l’on rencontre sur les vinyles. Je laisse le professeur Menu le définir:  « Le lock groove est le mot anglais qui définit le « sillon sans fin » qui clôt chaque face enregistrée d’un disque vinyl. Ce sillon est présent sur tous les disques il forme une boucle (lock), mais la plupart du temps, il est silencieux ». Le problème, c’est qu’avec les bras et arrêts automatiques des platines et tourne-disques, ce « lock groove » est non seulement silencieux, mais également horriblement discret parce que cassé dans son immortalité. Sa configuration qui le destinait à une lecture sans fin est généralement (sauf défaut de fabrication etc.) se heurte au pragmatisme des fabricants de matériel hi-fi. Mais parfois, on déniche des « lock groove » enregistrés, c’est ainsi que depuis la lecture du premier numéro (sorti en mai), je cherche désespérément le « Sergent Pepper » des Beatles avec le Lock Groove qui clôt la deuxième face… Bref, ces bouquins offrent leur lot de surprises et vous donnent envie de vous replonger dans votre collection de 33 et  45 tours.

lockgroove3A propos de Lock Groove, je suis tombé sur un 30 cm fascinant récemment. Lors de la liquidation d’un stock de vinyls électro, dance, techno etc., j’ai découvert « Conversation Records – Communication Defines Culture ». Rien que des lockgrooves, en tout, il y en a 75! Résultat, lorsque vous regardez le vinyl vous avez une curieuse impression d’anomalie monstrueuse, chaque sillon sans fin étant séparé par une bande plus épaisse et vierge de tout gravage… 

lockgroove2Pour en revenir à « Lock Groove » (le comix!), merci donc à Menu d’avoir initier des explorations dirigées dans mes étagères… Jusqu’à aller rechercher la compile « AmRep Motors 1995 » sortie chez Amphetamine Reptile Records, label dont Menu se fait un excellent chantre dans le numéro 2 sorti en novembre. Un numéro dans lesquel Menu raconte aussi « Les Satellites », groupe rock français né dans les années 80 dont Polo était la figure centrale. Menu explique notamment l’élaboration de la pochette du premier album, « du grouve et des souris!! », sorti en 1987. Le livret se présentait comme une vraie BD forte de 12 planches illustrant les chansons… Il y a juste un petit truc qui me chiffonne. Dans un formidable et modeste commentaire, Jean-Christophe déclare: « Je suis toujours aussi fier de cette pochette… conçue où les disques n’existent qu’en vinyl! ». Erreur évidemment. En 1987, les CD existent déjà. Et de plus, j’ai bien l’impression d’avoir acheté mon exemplaire « du grouve et des souris!! » à l’époque de sa sortie, en version CD. Mais bon, là c’est peut être ma propre mémoire qui me fait défaut…

lockgroove41

Publicités

~ par anton levski sur février 1, 2009.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

 
%d blogueurs aiment cette page :